Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce que nous voulons !

Pour un Programme Populaire et Partagé !

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/preview/bandeau_ppp_site_0.png

PCF-TV

Web-TV du PCF

Place au Peuple 2012
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 16:38

Comme chaque année, les Jeunes Communistes du 94 organisent une grosse soirée afin de fêter la fin de l'année scolaire, les bons ou mauvais résultats, l'été qui commence ..!

Au programme de cette session 2008, organisée en grande partie par des lycéens du Val de Marne : concert, dj, expo photos et cocktails ! Dont le fameux cocktail lycéen ..

 

Samedi 5 juillet, de 21h au matin

Au Garage , 93 rue Jean Legalleu à Ivry sur Seine

 

Cette fête est aussi celle de la Solidarité notamment pour tous les jeunes qui partiront en voyage cette été, l'entrée est à 4euros avec une conso, les boissons soft à 1euro et les hard à 2euros.

Venez nombreux !!

Partager cet article

Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 14:26

 

Manifestation Jeudi 15 Mai, à 14h00, Place d'Italie.

A la suite de l’ ampleur de la mobilisation lycéenne ( Jusqu’à 50 000 manifestants à Paris et autant dans le reste  de la France), une grande journée de manifestations et de grèves nationales est prévue pour le jeudi 15 mai à  l’appel de quasiment toutes les organisations syndicales de la Fonction publique. En se battant pour sauver le  service public, nous revendiquons le droit à l’égalité de traitement pour tous dans les  domaines de la justice, de  la santé, de l’aide sociale, de la culture, des transports, de l’énergie et aussi de l’enseignement.

Cet appel intervient dans le contexte de casse sociale et de mise en  place par  le gouvernement de  la Révision Générale des Politiques  Publiques dont le rapport Pochard  est le pendant dans l’éducation.  Au lendemain des vacances scolaires, cette manif est décisive dans  une période de remobilisation en Ile de France. Nous nous devons  de  faire plier  le gouvernement sur ces questions  ! Tous concernés  par  cette  logique  libérale et antisociale, unissons nous avec  les  travailleurs de la fonction publique ! Cette convergence des luttes  nous permet d’accroître nos chances de victoires, aussi bien sur  la réforme de l’ enseignement que sur celle du service public dans  sa globalité.

 Après  l’instauration d’un nouveau bouclier fiscal,  cadeau de 150  milliards d’euros tous les 10 ans envers les 6 % des français les plus  riches,  après  la décision d’  envoyer nos  troupes  en Afghanistan,  après la construction d’un porte-avion dont le montant est équivalent  au  salaire de 100 000 professeurs pendant 5 ans,  comment nous  faire croire qu’il est si urgent de diminuer le déficit budgétaire ?

 

Nous aussi, restons mobilisés !
Les  luttes pour une éducation émancipatrice  et pour une société meilleure vont se rejoindre dans la rue ! L’unité entre tous les citoyens qui  refusent Sarkozy  et  sa  politique  va  être un  paramètre  déterminant  pour  les  4 années à venir en France.

 

 

Les principaux syndicats lycéens, l’ UNL et  la FIDL, ont déjà rencontré le gouvernement. Le ministre de l’éducation Xavier Darcos a présenté aux syndicats lycéens le «dispositif de réussite scolaire» prévoyant le recrutement, dans 200  établissements  en difficulté,  de  1500  assistants  pédagogiques.  En   revanche,  cet  accord a mis de côté la suppression de 11 200  postes.  La  FIDL,  qui maintient  son  appel  à  manifester le 15 mai, a indiqué que la mobilisation  «s’ arrêterait là pour les lycéens» pour cette année scolaire.  Ne  pouvant  nous  contenter  de  si  peu  nous  refusons de céder et appelons tous les parents  d’élèves,  élèves,  professeurs,  personnel  de l’éducation à nous rejoindre pour continuer la lutte.


 

 

Le rapport Pochard est le travail d’une commission demandée par le gouvernement.

Il doit être la base de travail pour une loi sur l’Education. Le rapport Pochard, c’est  20.000 suppressions de postes en France d’ici 10 ans, 600 suppressions d’ici la rentrée  de septembre 2008 dans l’académie de Créteil et 250 dans le Val-de-Marne.

      
Mais aussi :

- L’autonomie pédagogique des établissements : chaque établissement a un minimum pédagogique fixé, le contenu des enseignements se décide à la carte, d’un établissement à l’autre, la richesse des programmes est à la bonne volonté du chef d’établissement et des moyens dont il dispose.

- Suppression de la carte scolaire : la carte scolaire assure la mixité sociale dans les établissements en définissant, en fonction du lieu d’habitation, le lycée dans lequel vont les élèves. Elle est pensée pour mélanger des jeunes issus de quartiers socialement différents.

Les 2 mesures précédentes associées instaurent un système éducatif à l’américaine, les établissements les plus riches (en fonction de partenariats avec le monde de l’entreprise, des moyens du Conseil Régional où il se trouve, des frais d’inscription … ) pourront sélectionner  les meilleurs élèves  (et ceux qui en ont  les moyens)  et leur dispenser les meilleurs enseignements. Les autres n’apprendrons qu’à compter, lire et cliquer… Un bel avenir professionnel se dessine pour ceux là…

- Avec la suppression des BEP, les élèves ayant eu des difficultés passagères au collège,  ne peuvent plus, par ce biais, intégrer le lycée et seront forcés d’aller en CAP ou en apprentissage. Notre gouvernement instaure là une école à deux vitesses.

- Avec la suppression  d’une année d’étude pour l’obtention d’un Bac Pro, c’ est ce même diplôme qui est dévalorisé, et donc les admissions en BTS qui seront réduites au profit des filières générales.

Ne peut-on pas imaginer mieux ?


 

 

Pour te tenir informé(e), venir participer à la construction d’alternatives, avoir un lieu de réunion ou même tirer un tract, N’hésite pas à envoyer tes coordonnées au Mouvement des Jeunes Communistes du Val-de-Marne : MJCF94@Gmail.com

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 10:09


La longue phase de vacances tournantes entamée il y a déjà un mois arrive enfin à sa fin ! Pendant les vacances la province n’est pas resté inactive mais a, au contraire, répondu à l’appel !

Les mardi 22 et 29 avril dernier ont donc eu lieu de nombreuses manifs de lycéens dans les grandes villes de France : 3000 manifestants à Tours, Nice, Strasbourg, 2000 à Marseille, 1500 à Toulouse, 1000 à Rouen, Orléans, Rennes, et plus de 500 à Lyon, Chartres, Amiens, Charleville ou encore Chambéry.

Ces mobilisations sont la preuve que le combat contre les suppressions de postes et le rapport Pochard est partagés par un grand nombre de lycéens !

La reprise des manifestations parisiennes le mardi 6 mai verra pour la première fois, l'Ile-de-France et la province manifester en même temps. C'est donc une manifestation clé, qui peut marquer les esprits et rendre ce mouvement incontestable par le gouvernement..

Autre point central de mobilisation, la grande manifestation du 15 mai sur le travail. A l'appel de presque toutes les organisations syndicales, elle doit permettre la convergence des luttes et la contestation massive de la politique gouvernementale.

Les luttes pour une éducation émancipatrice et pour une société meilleure vont se rejoindre dans la rue ! Il faut être un maximum pour obliger le gouvernement à reculer sur toutes ces réformes. L’unité entre tous les citoyens qui refusent Sarkozy et sa politique va être une action déterminante pour les 4 années à venir en France.

Le gouvernement ne pourra pas faire sans nous !

Manifestation

Mardi 6 mai

  14h République

Le rapport Pochard : Rappel

Le rapport Pochard est le travail d’une commission demandée par le gouvernement. Il doit être la base de travail pour une loi sur l’Education. Le rapport Pochard, c’est 20 000 suppressions de postes en France d’ici 10 ans, 600 suppressions d’ici la rentrée de septembre 2008 dans l’académie de Créteil et 250 dans le Val-de-Marne.

Mais surtout :
- l’autonomie des établissements augmentant encore l’inégalité entre mes élèves
- la suppression de filières entières
-l’application de deux socles communs de connaissances qui amèneraient certains à se contenter des bases et d’autres à pouvoir viser des métiers respectables.

Ne peut-on pas imaginer mieux ??

Dans les lycées et en dehors, le Mouvement Jeunes Communistes prend part à la bataille. . Nous avons consacré les deux dernières semaine de notre activité à faire en sorte que les lycées de province rejoignent le mouvement entamé par l'Ile-De-France. 

 

 


Partager cet article

Repost0
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 16:24

 
Pour obtenir plus de moyens pour notre éducation, en finir avec les suppressions de postes, faire barrage à la casse du bac pro, à la suppression de la carte scolaire et au rapport Pochard... En province, C’EST LA RENTRÉE, PRENONS LE RELAIS DE LA LUTTE !

Depuis plusieurs semaines, des dizaines de milliers de lycéens de toute la France se mobilisent pour imposer d’autres choix en matière d’éducation que ceux du gouvernement, guidés par les seules logiques financières. Ce que nous contestons, c’est la volonté de la droite au pouvoir de réserver l’accès à des savoirs de qualité qui permettent la compréhension du monde à une infime minorité, quand les jeunes des classes populaires seraient cantonnés à l’apprentissage de compétences visant à appliquer sans les contester les consignes d’un employeurs. Voilà la cohérence qu’il y a entre les 11200 suppressions de postes prévues à la rentrée dans l’Éducation nationale, l’intégration du fonctionnement des entreprises privées à celui des établissements scolaires vers lesquels vont les rapports Pochard (voir verso) et Attali, la suppression des BEP et de la carte scolaire, etc.

Les mensonges du gouvernement et du patronat

« Ce n’est pas un ou deux postes en moins ici ou là qui vont radicalement aggraver les choses... » En tant que lycéens, nous constatons dans nos établissements que concrètement, réellement, nos options, nos classes, nos filières sont fermées. Xavier Darcos a un culot monstre de nier depuis ses bureaux du ministère les dégâts que font ces fermetures sur la qualité des enseignements, en particulier dans les quartiers les plus populaires.

« Les caisses sont vides... L’Éducation nationale coûte trop cher à l’État. » Déjà, ça fait toujours plaisir de voir considérer l’éducation de toute une génération par le seul angle comptable. Mais quand bien même on accepterait cet angle, ces deux phrases sont d’une mauvaise foi hallucinante ! Quelques chiffres suffisent à le démontrer : cadeaux fiscaux aux plus riches de la population à l’été 2007 : 15 Milliards d’euros ; coût de l’envoi de troupes en Afghanistan que Sarkozy veut intensifier : environ 300 Millions d’euros ; coût des exonérations des cotisations sociales qui permettent au patronat de ne pas financer la Sécu et les retraites : 26Milliards d’euros ; salaire d’un professeur : de 1310 à 3615 euros (grand maximum). La France est donc un pays riche dont l’argent est confisqué et rendu inutile par le capitalisme financier et les politiques néolibérales menées par la droite.

Partager cet article

Repost0

Agenda

Twitter

Blog des élus communistes

Adhesion

adhesion