Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce que nous voulons !

Pour un Programme Populaire et Partagé !

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/preview/bandeau_ppp_site_0.png

PCF-TV

Web-TV du PCF

Place au Peuple 2012
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 22:53

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/picture/ump.jpgLa majorité présidentielle est en lambeaux. Quand le porte parole du gouvernement François Baroin fait entendre sa différence, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, tacle sévèrement le Premier ministre Fillon. Jean-louis Borloo l'ex « premier ministrable » est, lui, prêt à quitter le navire. Décidément pour un lendemain d'élection locale annoncée comme non significative pour le gouvernement, que de conséquences... L'UMP va-t-elle passer la semaine?

Le jeu dangereux auquel Nicolas Sarkozy s'est risqué, qui consistait à banaliser le Front national, a fini par se retourner contre lui. L'effet est dévastateur : l'abstention historique montre à quel point les dégâts commis par cette droite contre le pays sont grands. La majorité présidentielle est définitivement décrédibilisée. Fort des bons résultats du Front de Gauche, nous sommes déterminés, plus que jamais, à construire une alternative à gauche capable de redonner espoir au pays. Le temps est compté.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:20

http://www.cg94.fr/files/imagecache/body/1103/choisy-le-roi2nd-tour.jpgSi on veut analyser les résultats du 2ème tour des élections cantonales sur le canton de Choisy-le-Roi, deux éléments sautent aux yeux :

 

La participation est en légère hausse, avec 900 votants supplémentaires (+5% de participation). Dans les bureaux de votes, on constate qu’il s’agit pour une bonne part de jeunes issus de l‘immigration. Il y’a eu une petite mobilisation anti Front-National entre les deux tours. Mais avec une abstention de 57%, on ne peut pas parler d’un grand sursaut républicain, et la banalisation du FN semble en marche sur notre ville.

 

Le Front National progresse très fortement entre les deux tours, passant de 16% à 30% des suffrages. En nombre de voix, il passe ainsi de 1 196 voix à  2 179, une progression de 983 voix à mettre en relation aux 1 115 voix de l’UMP au 1er tour. Il semblerait ainsi que les électeurs choisyens de l’UMP ont massivement votés FN au 2ème tour. Pour rappel, Mme Baron, candidate UMP n’avait pas appelé à voter contre le FN au 2ème tour.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:18

LaurenceCohenLe second tour des élections cantonales confirme et amplifie le rejet massif de la politique de la droite menée par Nicolas Sarkozy et son gouvernement.

 

Il confirme la poussée du Front de Gauche avec la réélection de 10 conseillers généraux sortants et le gain d'un nouveau canton à Villeneuve Saint-Georges avec l'élection de Nathalie Dinner. Il confirme le rejet, par la majorité de l’électorat de gauche, de la stratégie du PS et d’EELV de conclure des alliances divisant la gauche au lieu de la rassembler.

 

Nous tenons à remercier les électrices et électeurs qui ont apporté leurs suffrages au Front de Gauche permettant de consolider le bouclier social et environnemental que constitue le Conseil général du Val de Marne, avec à sa tête le président, Christian Favier.

 

Nous nous réjouissons qu'aucun candidat du FN ne soit élu dans les 8 cantons où il pouvait se maintenir. C'est le résultat d'une mobilisation des Val-de-Marnaises et Val-de-Marnais, de l'ensemble des forces républicaines contre la xénophobie, le populisme, la politique de régression sociale prônés par l’extrême droite; des idées à l'inverse du Val-de-Marne utile, solidaire et innovant que nous avons construit et que nous continuerons à défendre au-delà de cette campagne.

 

Le danger de la montée de l'extrême droite doit être pris au sérieux par les forces de gauche, d’autant plus dans une période de crise politique et démocratique qui s’exprime notamment par une très forte abstention.

Il y a une défiance vis-à-vis d'une vie politique dans laquelle de plus en plus de citoyennes et de citoyens ne se reconnaissent plus.

 

Le maintien de candidates et de candidats EELV au second tour fait partie de ce brouillage des repères qui nuit tant aux intérêts des populations. 

 

Le Parti communiste, engagé dans la stratégie du Front de gauche, a la volonté de contribuer à ouvrir une alternative de gauche courageuse et combative.

 

Ensemble, nous devons oeuvrer à une gauche rassemblée, porteuse d’espoir, seule susceptible de débouter Nicolas Sarkozy et sa politique dévastatrice.

 

Ces résultats sont donc un nouveau point d'appui pour résister à la politique gouvernementale et développer d'autres choix, au service des populations, en matière de services publics, de logement, d'éducation, de santé, de transports, d'emploi....

 

Ces résultats confèrent aux militant-es des responsabilités importantes.

 

Nous continuerons à être aux côtés des populations, des salarié-es en luttes et ceci dès le 29 mars avec les hospitaliers pour défendre le droit à la santé à Mondor et dans tout le Département et le 2 avril pour un rassemblement national à la Bastille (14h30) ou encore le 31 mars avec les travailleurs sociaux pour exiger les moyens de la part de l’État leur permettant de mener leurs missions.

Nous porterons haut et fort les projets élaborés avec les Val-de-Marnaises et les Val-de-Marnais pour combattre les injustices, les inégalités, la précarité.

 

Nous poursuivrons et amplifierons notre mobilisation, pour que le Val-de-Marne continue d'être bien plus qu'un département, un service public efficace, solidaire et innovant dans un moment de remise en cause de son existence par la réforme des collectivités.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:15

http://img.over-blog.com/228x300/4/18/74/70/Ch-Favier-copie-1.jpgDéclaration de Christian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne

Au soir du deuxième tour des élections cantonales en Val-de-Marne, je tiens à me féliciter de la triple victoire que nous enregistrons en Val-de-Marne.

Victoire sur la droite et nouveau désaveu pour le pouvoir. La politique anti sociale mise en œuvre par Nicolas Sarkozy et par la droite vient de subir un nouveau et cinglant revers électoral. Il faut que les attaques contre le pouvoir d’achat, contre l’emploi, contre les services publics cessent. Nos concitoyens viennent d’exprimer sans ambigüité leur espoir d’une autre politique juste, sociale, humaine.

Victoire sur l’extrême droite qui dans les huit cantons où elle affrontait des candidats de gauche a été très largement battue. Je m’en félicite tant les propositions xénophobes et anti-sociales véhiculées par le FN me sont insupportables.

Victoire sur la division à gaucheavec la très belle dynamique du Front de gauche. Au premier tour, les Val-de-Marnais ont placé les candidats présentés par le Front de gauche, qui ont rassemblé près de 21% des suffrages, au premier rang des forces politiques Val-de-Marnaises. Cela s’est amplifié au second tour.

Les candidats Front de gauche sont ainsi très largement élus dans les dix cantons sortants et Nathalie Dinner, élue à Villeneuve-Saint-Georges centre, vient renforcer cette dynamique.

J’y vois à la fois l’expression de l’attachement des val-de-marnais aux politiques utiles, solidaires et innovantes que nous impulsons en Val-de-Marne, au soutien que nous apportons à leurs luttes et leur rejet des manœuvres de division hors de sujet en ce contexte si difficile.

Les électeurs ont ainsi sévèrement sanctionné les candidats EELV qui avaient décidé de refuser d’appliquer le désistement républicain et de se maintenir contre les candidats Front de gauche en cherchant à se faire élire avec les voix de la droite et de l’extrême droite.

Rassemblée et unie, je suis convaincu que la majorité de gauche aurait pu encore s’élargir en mettant la droite en difficulté dans de nombreux cantons. Le choix de la division ne l’a pas permis. Je le regrette mais c’est un enseignement à retenir pour l’avenir. La gauche, pour gagner, doit s’attacher dorénavant à additionner ses forces plutôt qu’à les diviser. Ce qui est vrai en Val-de-Marne l’est aussi à tous les niveaux.

Les Val-de-Marnais ont effectué aujourd’hui un choix clair. Les citoyennes et citoyens se sont largement exprimés dans cette campagne. Ils attendent de leurs élus disponibilité, écoute et action résolue contre les inégalités sociales, les injustices et pour un environnement de qualité pour tous.

Dès demain nous allons donc nous atteler à renforcer encore l’action du Conseil général pour répondre par le concret à leurs attentes.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:12

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/picture/img_0968.jpgDans ce deuxième tour, le Front de gauche participe de façon décisive à l’amplification du résultat de la gauche. Il s’agit d’une défaite des candidats de la droite et plus particulièrement de la majorité présidentielle.

 

Le Front de Gauche est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Il était la seule force de gauche au premier tour à progresser en voix par rapport aux Régionales, il va gagner ce soir des conseillers généraux.

118 conseillères générales et conseillers généraux en France Métropolitaine qui représentaient notre rassemblement dans cette élection sont élu-es ou réélu-es.

 

Trois départements sont gagnés par la gauche. Le Front de gauche contribue à ces victoires. Deux conseils généraux étaient présidés par des élus communistes du Front de Gauche. Ils sortent de ce scrutin avec des majorités confortées

 

Les leçons de ce scrutin au premier tour ne doivent pas être oubliées.

L'abstention n’est pas le signe d’un désintérêt de nos concitoyens- mais la manifestation d’un écart grandissant entre leurs aspirations et les réponses apportées globalement par les partis politiques. Beaucoup de nos concitoyens expriment ainsi leur rejet du système et des injustices sociales. Il s’agit bien d'une crise démocratique très profonde sur fond de crise sociale. Elle nous conforte à proposer un changement profond de la République sur des bases démocratiques et sociales. Le score du Front National reflète à sa manière cette crise. Il est plus profondément le résultat de la politique de Nicolas Sarkozy qui a banalisé plusieurs de ses thèmes. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le FN, est essentiellement fort des faiblesses des partis traditionnels à répondre à cette crise. Il vise en réalité à détourner l'aspiration au changement de nos concitoyens.

Si la droite et sa politique sont sanctionnées, la question d'une alternative crédible à gauche reste donc posée. Elle ne pourra voir le jour qu’en répondant aux aspirations des classes populaires.

 

C’est pourquoi, fort de ces résultats, le Front de gauche entend amplifier la démarche politique qu’il a initiée.

Le Front de gauche va consacrer toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale, à soutenir leurs luttes

Il va multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent, notamment autour du programme   dont qu'il entend porter dans les élections à venir, pour créer la dynamique politique et populaire indispensable à sortir la France de la crise et à réussir le changement. 

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:10

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/picture/pcf_flag.jpgAu lendemain des élections cantonales qui ont mis en lumière, dans un contexte historique d'abstention, la défaite de la majorité présidentielle et la poussée du FN, un des enseignements majeurs du scrutin semble échapper à nombre de commentateurs. Il s'agit du score du Front de gauche et particulièrement celui des communistes qui en portaient les couleurs. Avec 118 élus ou réélus hier dont 113 communistes, les clichés sur le coma dépassé du PCF volent en éclat. Le Front de gauche devient la deuxième force de gauche avec, pour ordre de grandeur, 5 fois plus de conseillers généraux qu'EELV en France, soit près de 250 conseillers généraux. En plus de garder la présidence des conseils généraux de l'Allier et du Val-de-Marne, le PCF renforce ses positions et se remet en situation de conquête pour les prochaines législatives et municipales.

Fort de ces bons résultats, avec ses partenaires du Front de gauche, le PCF va amplifier la démarche politique qu’il a initiée. Il va consacrer toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale. La démocratie est malade dans notre pays. L'ostracisme médiatique à l'égard du PCF, en dépit des résultats du suffrage universel, n'a que trop duré. Il n'est pas trop tard pour faire cesser cette discrimination. Le vote des 20 et 27 mars a démontré qu'il demeurait, au risque d'en faire tousser quelques uns, une force politique majeure qui comptera pour l'avenir.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 00:12

Didier Guillaume, maire adjoint au logement et candidat du Front de Gauche a été élu ce soir conseiller général pour notre canton. Félicitation !!!

Les résultats complets :

http://www.cg94.fr/files/imagecache/body/1103/choisy-le-roi2nd-tour.jpg

Tous les résultats du département sur le site du conseil général

Partager cet article

Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 23:47

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/picture/contre.jpgAprès le premier tour des élections cantonales, la droite persiste à nier la sanction de sa politique issue des urnes : la politique du gouvernement est massivement rejetée! Dans ce scrutin, le Front de Gauche (PCF-PG-GU) connait une nette poussée. Dans de nombreux cantons, il réalise une percée très importante avec beaucoup de candidats qui accèdent au second tour. Le Front de gauche est désormais la 2ème force de gauche. Dimanche 27 aura lieu le 2nd tour des élections cantonales. Le PCF appelle tous les électeurs et toutes les électrices à se déplacer dans leur bureau de vote pour élir leur conseiller général. Il appelle également toutes les forces de gauche, sans exclusive, à se rassembler derrière les candidats de gauche arrivés en tête au premier tour, pour battre la droite et l'extrême droite. Pas question pour cette dernière de banaliser l'élection du moindre conseiller général FN. Pas une seule voix ne doit aller au Front National, quel que soit le cas de figure, même face à un candidat UMP.

Partager cet article

Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 12:55

Sans-Nous.jpg

Déclaration du Mouvement Jeunes Communistes à Choisy

Nous, jeunes de Choisy, nous ne pouvons rester inactifs après le résultat du premier tour des élections cantonales dans notre ville. En effet, le Front National obtient 17,29% des voix et peut se maintenir au second tour face à Didier Guillaume, candidat du Front de Gauche (26,45%).

 

 

Nous ne pouvons admettre que 17,29% de nos voisins sollicitent le parti de la haine. Nous avons toujours connu Choisy et le Val-de-Marne multiculturels, tolérants et fraternels. La richesse de notre ville, c’est la diversité de ses habitants. Les médias banalisent la présence du F-Haine, et tentent de nous faire oublier que le F-Haine n’est pas un parti banal. Il s'agit bien d'un parti raciste, xénophobe et haineux.

 

Nous ne pouvons admettre que 17,29% de Choisyens prennent le risque d’élire un représentant de la haine pensant trouver dans ce parti les réponses aux difficultés auxquelles est confronté notre pays.

 

Pour nous, la réponse au chômage, au mal logement, à la précarité, à la violence, réside dans le vote Front de Gauche. Le Front de Gauche, déjà à la tête de notre département développe et continuera de développer les solidarités. Solidarités avec les jeunes, les mal logés, les chômeurs, les personnes handicapées, les sans-papiers, les personnes âgées…

 

Les 17,29% de Choisyens qui ont voté FN se trompent de colère. Nous avons tous notre place en France, c’est notre diversité qui fait la force de ce pays, qui fait la force de notre ville. Les immigrés ne sont pas responsables de la crise et des problèmes des Français, le responsable, c’est le capitalisme, c’est contre lui que nous devons lutter !

 

A nous tous, de motiver nos potes pour qu’ils se bougent nombreux dimanche 27 mars !Cela ne prend que 10 minutes d’aller voter, 10 minutes pour faire entendre notre voix, 10 minutes pour affirmer haut et fort que l’on refuse de se laisser envahir par « la vague bleue marine ».

 

Sans NOUS, rien ne se fera !

Dimanche 27 mars, votons massivement pour Didier Guillaume, candidat du Front de Gauche !

 

Didier-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 12:50

http://img.over-blog.com/228x300/4/18/74/70/Ch-Favier-copie-1.jpgChristian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne appelle à la mobilisation pour faire obstacle au Front National lors du deuxième tour des élections cantonales, dimanche 27 mars.

"Dans huit cantons du Val-de-Marne la candidate ou le candidat de rassemblement des forces de gauche et écologistes sera opposé(e) au Front national, il s’agit des cantons d’Alfortville Sud, Bonneuil-sur-Marne, Champigny-sur-Marne Centre, Choisy-le-Roi, Créteil Ouest, Créteil Sud, Valenton Villeneuve-Saint-Georges et Villeneuve-Saint-Georges Centre.

La progression de l’extrême droite est inquiétante. Tel un cancer, le Front national se nourrit de l’accroissement des difficultés quotidiennes, du chômage, de la précarité et des injustices. Mais en attribuant ces maux aux immigrés qui sont contraints de fuir leur pays pour survivre, l’extrême droite, sciemment, trompe les citoyens en épargnant le modèle ultra libéral qui produit tant de souffrances.

Face à la xénophobie, au populisme, à la démagogie et à la régression sociale que l’extrême droite véhicule, j’appelle très solennellement tous les républicains, les démocrates de toutes sensibilités, à se rassembler pour faire obstacle au Front national et à ses idées de haine et d’exclusion.

Ces idées sont totalement étrangères aux valeurs que nous partageons de liberté, d’égalité et de fraternité. Elles se situent à l’exact opposé du Val-de-Marne utile, solidaire et innovant que nous voulons renforcer.

Le 27 mars, pour la République et pour le Val-de-Marne, pas une voix ne doit manquer aux candidats qui affrontent le Front national.

Je vous appelle donc à vous mobiliser, à mobiliser massivement vos proches, vos collègues, vos amis en leur faveur.

Je compte sur vous."

Partager cet article

Repost0

Agenda

Twitter

Blog des élus communistes

Adhesion

adhesion